Le mariage posthume est-il possible?

Une vidéo qui a récemment circulé montre une femme habillée en robe de mariée devant le cercueil de son fiancé décédé avant leur mariage. L’image a pu choqué quelques personnes, mais elle permet de dire qu’au Cameroun, l’ordonnance de 1981 prévoit que si la publication des bans a été déjà été faite, le mariage peut être célébré par l’officier d’état civil dans les deux cas suivants :
(1) en cas de péril imminent de mort d’un des fiancés qui ne peut plus donner son consentement (article 66) ;
(2) après la mort d’un des fiancés (posthume ou post-mortem) pour motif grave et sur autorisation du Président de la république (art 67). Le motif grave est généralement celui de légitimer les enfants conçus avant la mort de leur père, et d'assurer une pension à leur mère.
  • Affichages : 198